Obtenez l'étiquette de classe EASA C5 pour votre DJI Matrice 350

2415,00  - 2999,17  hors TVA

AGRÉMENTS FRANÇAIS

PACK DGAC

Obtenir l'agrément S1/S2/S3 de la DGAC pour votre drone.

E

Système de récupération du parachute S2/S3

E

Système de terminaison de vol S1

E

Documents d'approbation

CONFORMITÉ EUROPÉENNE

PACK EASA

Obtenez le label de classe C5 et la conformité EASA MOC M2 / MOC 2511 pour votre drone.

E

Déploiement autonome

E

Kit d'accessoires C5 (uniquement pour DJI M350)

E

MOC2512 (M2) Système de récupération de parachute

E

MOC2511 Système de terminaison de vol

E

Documents de conformité

Déclaration de conformité

inclus dans le kit d'accessoires

SYSTÈME DE RÉCUPÉRATION DES PARACHUTES

Fruit de plus de 8 ans de recherche et d'innovation, le système Kronos M350 pour la gamme DJI Matrice 350/300 est conçu pour offrir aux opérateurs de drones professionnels des solutions de sécurité rapides à mettre en œuvre, faciles à réutiliser avec le système POD et conformes aux dernières normes européennes publiées par l'EASA (C5 / MOC M2 / MOC 2511).

CLIP, LOCK & FLY !

Dronavia est fière de présenter son nouveau système POD, intégré dans les systèmes de récupération de parachutes Kronos. Après avoir déployé le parachute, l'opérateur n'a qu'à dévisser l'ancien POD et à visser un nouveau POD sur le système de parachute. Ce processus de réarmement simplifié permet aux opérateurs de redécoller en toute sécurité en quelques minutes, sans compromettre leurs missions de vol.

RESTER CONCENTRÉ SUR SON TRAVAIL

Pour réduire le temps d'activation et augmenter les chances d'éviter un crash ou un accident, les systèmes de parachute Kronos intègrent une technologie de déploiement autonome. Ce module déclenche le parachute en moins de 0,27 seconde, contre environ 3 secondes pour un déclencheur humain. Gardez une longueur d'avance et concentrez-vous sur vos missions de vol.

Maintenir le vol EFFICACITÉ 

Grâce à sa connexion au drone, le parachute Kronos Inspire 3 dispose d'une autonomie illimitée, lui permettant d'effectuer les missions de vol les plus longues. Pesant seulement 450 grammes, il est également conçu pour être le plus léger possible, vous permettant d'emporter d'autres accessoires sans impacter vos performances de vol.

Autonomie illimitée

Technologie PARA² / 3ème génération d'auvents ultra-légers

Installation ultra-rapide

Facile à démonter et à transporter

Système de déploiement autonome

Équipés de la nouvelle technologie de déploiement autonome (obligatoire pour la conformité MOC M2), les parachutes et FTS de Kronos s'activent automatiquement en moins de 0,27 seconde en cas de problème. Il s'agit d'une réduction significative par rapport au temps humain moyen de 3 secondes, qui permet également de réduire considérablement l'énergie d'impact du drone.

Un atterrissage en douceur et contrôlé

Les nouvelles voiles PARA² utilisées dans les systèmes de parachute Kronos sont le résultat de 3 ans de développement. Leur conception innovante et ultra-légère ainsi que leur construction unique confèrent aux voiles PARA² une efficacité et une stabilité supérieures.

Le taux de chute est minimisé par rapport à la surface de la voilure. Chaque parachute Kronos est conçu pour que la ou les voiles maintiennent le drone aussi plat que possible pendant sa chute afin de minimiser les dommages à l'impact.

Conformité avec le MOC M2 de l'EASA

L'AESA a publié une nouvelle proposition de moyens de conformité pour les systèmes installés sur les drones afin de réduire l'impact au sol en cas de crash. Le document s'adresse aux opérateurs de drones qui envisagent d'équiper un drone d'un parachute ou de démontrer que le drone est doté d'une fonction qui réduit son énergie d'impact en cas de collision. Le document s'adresse également aux fabricants de drones et aux fabricants de systèmes d'atténuation (systèmes de récupération des parachutes).

Le MOC M2 désigne le niveau de robustesse requis pour le système de sécurité en cas de perte de contrôle du drone et de chute au sol.

En fonction du niveau de robustesse, une valeur de correction peut réduire ou augmenter le CRG. Plus les mesures sont efficaces, plus la valeur de correction est élevée et plus le CRG est faible. Si le CRG final est supérieur à 7, il n'est pas possible de demander une EBO.

L'évaluation de la classe de risque du sol (GRC) est couverte par les étapes 2 et 3 du SORA. La première étape couvre la définition de la GRC intrinsèque, qui est le niveau initial de risque pour le sol, tandis que la seconde couvre les mesures d'atténuation qui peuvent être appliquées pour réduire le risque et atteindre la GRC finale.

Dispositif de déclenchement breveté et efficace

De nombreux tests et améliorations successives ont amené ce système à des niveaux de fiabilité jamais atteints sur un parachute de drone. Le gaz sous pression (60 bars !) est libéré en une fraction de seconde pour propulser la voile du parachute hors de son conteneur.

L'excédent de gaz libéré (chaque cartouche contient plusieurs dizaines de litres) est utilisé pour accélérer le déploiement de la voilure et minimiser la perte d'altitude lors du déclenchement du parachute.

Avec le système de parachute Kronos M350, la vitesse de chute pour une masse de 7 kg n'est que de 3,56 m/s, soit une énergie d'impact de seulement 44 joules, contre 2747 joules sans système de parachute.

Transmission sécurisée à longue portée pour le déclenchement manuel

Le système de communication à longue portée entre la télécommande Klick trigger et le parachute/FTS est basé sur une technologie avancée et la modulation LoRa. Sa portée peut atteindre plusieurs kilomètres dans des conditions optimales et une option longue portée permet de dépasser les 10 km.

Le protocole de communication est basé sur les fréquences 869 MHz, qui sont libres d'autorisation (options 433 et 915 MHz disponibles). Un cryptage de 128 bits garantit que les données ne sont pas interceptées et l'utilisateur est averti si la communication est perturbée.

Système POD

La réinitialisation de votre parachute Kronos ne prend que quelques minutes. Il vous suffit de remplacer votre pod de déclenchement par un nouveau, puis d'effectuer vous-même quelques opérations de maintenance simples, expliquées et détaillées dans le manuel d'utilisation du parachute.

La cartouche de CO2 est le seul consommable à changer sur le système après son déploiement, et une cartouche ne coûte que quelques euros. Vous pouvez soit acheter un nouveau POD, soit échanger votre POD déployé contre un nouveau POD à un prix spécial.

Boîte noire pour l'analyse des carnets de vol

Un système d'enregistrement horodaté est intégré au parachute Kronos M350. Il enregistre les actions de déclenchement effectuées par l'utilisateur à des fins de diagnostic. Ces logs peuvent être analysés par Dronavia et envoyés sur demande.

grammes seulement

heures d'autonomie (∞ si connecté au FTS)

kilomètres de portée

Temps de déclenchement du déploiement autonome (sec)

hauteur minimale d'efficacité (mètres)

température de fonctionnement

de la surface de la canopée

vitesse de chute en m/s

joules énergie moyenne à l'impact

Télécommande à déclenchement Klick
Câble micro-USB
Kit USB
Attaches de parachutes
Réinitialise l'outil

inclus dans le kit d'accessoires

SYSTÈME DE TERMINAISON DE VOL

Notre nouveau système de terminaison de vol plug & play Kronos M350 a été conçu pour permettre aux télépilotes de rester concentrés sur leurs missions de vol. Le système peut être installé en moins de 2 minutes. entre les batteries et le drone. Conforme à la norme MOC M2511, vous volerez avec les meilleures mesures de gestion des risques et de sécurité en place lors de vos missions.

Système Klick pour le déclenchement manuel

Autonomie illimitée

Système ultra-léger

Test effectué conformément aux spécifications de l'AESA

Associé à un système de récupération du parachute

Les experts de Dronavia coupleront le PRS avec le FTS dans notre atelier. Après un test de connexion, votre kit d'accessoires est expédié. Le déclenchement de l'un des deux systèmes entraîne le déclenchement du second.

Module plug & play

Les FTS de Dronavia sont conçus pour être facilement intégrés, avec un temps d'installation d'environ 5 à 10 minutes (pour la première installation) et ensuite seulement quelques secondes. Nos systèmes sont plug & play et vous permettent de décoller rapidement.

Conformité EASA MOC2511

Dronavia est fière d'être le premier fabricant à fournir un système conforme au MoC Light-UAS.25 publié par l'EASA, une conformité essentielle dans le développement d'un SORA. Cette conformité essentielle dans le développement d'un SORA (Special Operations Risk Assessment) garantit à nos clients la meilleure gestion des risques et les meilleures mesures de sécurité pour leurs opérations spéciales, tout en restant à l'avant-garde des futures normes européennes. Le MOC 2511 est suffisant pour répondre aux exigences de la partie 9.

Solution de géocaging facilement intégrée

Le module Zephyr CC & ScaleFlyt Geocaging FTS vous permet de créer une cage virtuelle représentant la zone de vol de votre drone afin de réaliser vos missions en toute sérénité. Grâce à la compatibilité entre le système Geocaging et nos systèmes FTS, si le drone sort de l'enveloppe de vol, la coupure du moteur déclenche automatiquement un arrêt, garantissant que votre drone reste dans les limites que vous avez fixées.

Pour intégrer la solution de géocaging à votre kit d'accessoires, il suffit de relier votre module à votre FTS existant. Avec les experts de Dronavia, c'est simple et rapide. Une fois appairé, il suffit de le positionner sur le drone, de préparer sa zone de vol puis d'envoyer la cage vers le module à l'aide d'un dongle USB.

Transmission sécurisée à longue portée

Le système de communication à longue portée entre la télécommande de déclenchement et le parachute/FTS est basé sur une technologie avancée et la modulation LoRa. Sa portée peut atteindre plusieurs kilomètres dans des conditions optimales et une option longue portée permet de dépasser les 10 km.

Le protocole de communication est basé sur les fréquences 869 MHz, qui sont libres d'autorisation (options 433 et 915 MHz disponibles). Un cryptage de 128 bits garantit que les données ne sont pas interceptées et l'utilisateur est averti si la communication est perturbée.

grammes seulement

autonomie illimitée

kilomètres de portée

temps de déclenchement (sec)

dimensions en cm

température de fonctionnement

Télécommande à déclenchement Klick
Câble micro-USB
Loquets de verrouillage de la batterie
Supports d'antenne adhésifs

CHANGEZ DE POD

Achetez ou échangez votre pod pour continuer à voler en toute sécurité.

SOLUTION DE GÉOCAGING

Le module Zephyr CC & ScaleFlyt Geocaging FTS vous permet de créer une cage virtuelle représentant la zone de vol de votre drone afin de réaliser vos missions en toute sérénité.

SYSTÈME KLICK

Découvrez comment fonctionne notre système de déclenchement manuel.
FAQ
Trouvez rapidement et facilement la réponse à votre question

Pourquoi équiper votre drone d’un système de récupération de parachute (PRS) ?

L’ajout d’un système de récupération de parachute (PRS) à un drone peut permettre d’assurer la sécurité en cas de défaillance technique ou de problème critique en vol (conditions météorologiques extrêmes, panne de transmission radio, défaillance technique du système de propulsion, perte de signal GPS, etc.).

Les systèmes de récupération de parachute (PRS) aident à atténuer l’impact et à minimiser les dommages causés au drone et à son environnement en cas d’atterrissage d’urgence. Ils peuvent également aider à protéger les personnes à proximité en cas de problème pendant le vol.

Qu'est-ce qu'un MOC (Means of Compliance) ?

Un MoC (Means of Compliance) est un moyen pour les opérateurs de drones professionnels de démontrer qu’ils respectent les réglementations et normes qui s’appliquent à leurs activités, et de garantir la qualité et la sécurité des produits qu’ils utilisent. Pour l’obtenir, il est nécessaire de répondre aux exigences réglementaires en vigueur publiées par l’EASA, l’Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne.

En plus de la qualité et de la sécurité offertes par un produit conforme aux MOC proposés par l’EASA, les opérateurs de drones professionnels peuvent obtenir une SORA (Specific Operations Risk Assessment) ou une PDRA (Pre-Defined Risk Assessment), des autorisations de vol délivrées pour des missions complexes dans une catégorie spécifique.

Qu'est-ce que la Ground Risk Class (GRC) ?

L’évaluation de la classe de risque au sol (GRC) est couverte par les étapes 2 et 3 d’un dossier d’évaluation des risques d’exploitation spécifiques (SORA). La première étape porte sur la définition de la GRC intrinsèque, qui est le niveau initial de risque au sol, tandis que la seconde porte sur les mesures d’atténuation qui peuvent être appliquées pour réduire le risque et atteindre la GRC finale.

Comment les systèmes de récupération de parachute Dronavia (PRS) protègent-ils mon drone ?

Tous nos systèmes de récupération de parachute (PRS) permettent un atterrissage d’urgence suite à un problème en vol, en limitant drastiquement l’énergie d’impact.

Pour limiter l’énergie d’impact, les nouveaux systèmes Kronos PRS intègrent une technologie de déploiement autonome. Cette technologie déploie automatiquement le parachute en moins de 0,27 seconde, contre environ 3 secondes pour un déploiement humain, en cas de problème en vol.

Les nouvelles voiles PARA² utilisées dans les systèmes de récupération de parachute (PRS) de Kronos sont le résultat de trois années de développement. Leur conception innovante et ultra-légère et leur composition unique confèrent aux auvents PARA² une efficacité et une stabilité supérieures. Le taux de chute est minimisé par rapport à la surface du tissu. Les systèmes de récupération de parachute Dronavia (PRS) sont conçus de manière à ce que la voilure maintienne le drone aussi plat que possible pendant sa chute, afin de minimiser les dommages causés par les chocs.

Cependant, Dronavia ne peut pas garantir que votre drone restera à plat pendant sa chute. Cela dépend des conditions météorologiques et de déploiement (hauteur, type de terrain, etc.).

Comment fonctionnent les systèmes de récupération de parachute Dronavia (PRS) ?

Pour réduire le temps d’activation et augmenter les chances d’éviter un crash ou un accident, les systèmes de récupération de parachute (PRS) Dronavia intègrent une technologie de déploiement autonome. Cette technologie déploie automatiquement le parachute en moins de 0,27 seconde, contre environ 3 secondes pour un déploiement humain, en cas de problème en vol.

Pour une sécurité totale, les systèmes de récupération de parachute (PRS) Kronos peuvent également être déployés manuellement, à l’aide d’une télécommande à gâchette Klick. Ergonomique, légère, dotée d’indicateurs d’état LED et d’une connexion sans fil sécurisée, la gamme de télécommandes Klick trigger permet aux opérateurs de drones d’assurer la sécurité de leurs vols, grâce à un déploiement rapide et maîtrisé.

Comment fonctionne la technologie de déploiement autonome du système de récupération de parachute (PRS) de Dronavia ?

Depuis plusieurs années, Dronavia développe une technologie de déploiement autonome (obligatoire pour les systèmes conformes à la norme MOC2512 (M2) et le kit d’accessoires C5) pour aider les opérateurs à réaliser la meilleure gestion des risques pour leurs missions aériennes.

Cette technologie déploie automatiquement le parachute en moins de 0,27 seconde, contre environ 3 secondes pour un déploiement humain, en cas de problème en vol.

Voici quelques-uns des éléments pris en compte par notre technologie de déploiement autonome : gyroscope, accéléromètre, magnétomètre, baromètre, température, humidité, etc.

La technologie de déploiement autonome de Dronavia a été testée selon les normes de l’EASA.

Quel système de communication est utilisé pour relier le système de récupération de parachute Dronavia (PRS) à la télécommande Klick ?

Le système de communication à longue portée entre la télécommande Klick et les systèmes de récupération de parachute (PRS) est basé sur une technologie de pointe et une modulation LoRa. Il a une autonomie allant jusqu’à 5 kilomètres dans des conditions optimales, avec une option longue portée pour plus de 10 kilomètres.

Le protocole de communication est basé sur des fréquences de 869 MHz sans licence (options 433 et 915 MHz disponibles). Le cryptage 128 bits garantit que les données ne peuvent pas être interceptées. L’utilisateur est averti en cas de perturbation de la communication.

Est-il possible d’interférer et/ou d’intercepter la télécommande de la gâchette Klick ? Y a-t-il un risque de déploiement accidentel ?

Non, toutes les données sont cryptées à l’aide d’une liaison sans fil sécurisée basée sur une technologie avancée et une modulation LoRa. Le cryptage 128 bits garantit que les données ne peuvent pas être interceptées. L’utilisateur est averti en cas de perturbation de la communication.

Comment réarmer les systèmes de récupération de parachute Kronos Dronavia (PRS) ?

Le réarmement des systèmes de récupération de parachute (PRS) de Kronos ne prend que quelques minutes. Il suffit de remplacer l’ancien POD par un nouveau, puis d’effectuer vous-même quelques opérations de maintenance simples.

Ces opérations sont expliquées et détaillées dans le manuel d’utilisation du système de parachute et dans des vidéos tutorielles disponibles sur notre chaîne YouTube. La cartouche de CO2 est le seul consommable à être changé sur le système de parachute (PRS) après le déploiement.

Une cartouche ne coûte que quelques euros. Vous pouvez soit acheter un nouveau POD, soit échanger votre POD usagé contre un neuf à un prix préférentiel.

Comment effectuer la maintenance des systèmes de récupération de parachute (PRS) Zephyr/IDRsys ?

Il existe deux types de maintenance : préventive et post-déploiement. Dans les deux cas, remplacer votre cartouche de CO2, réarmer votre parachute, vérifier le percuteur et le ressort de votre parachute, plier votre voilure... sont des opérations complexes ou dangereuses à réaliser.

Nous vous recommandons de confier votre maintenance aux experts de Dronavia. Nous vous recommandons d’opter pour le service d’entretien du fabricant proposé par Dronavia. Si vous choisissez de réarmer vous-même votre Zephyr ou votre système de récupération de parachute (PRS) IDRsys, Dronavia annulera la garantie de votre système.

Envoyez-nous vos systèmes PRS Zephyr & IDRsys, et nos experts effectueront tous les travaux de maintenance avec leur savoir-faire unique. Vous recevrez votre système comme neuf, avec la garantie intacte. Les frais d’expédition sont à votre charge.

Comment échanger mon POD ?

Que votre POD soit d’occasion ou qu’il ait besoin d’un entretien annuel, vous pouvez l’échanger contre un POD neuf à un prix préférentiel.

Achetez un échange de POD et envoyez-nous votre POD. Lorsque nous recevrons votre POD, nous vous enverrons le nouveau POD.

À quelles réglementations Dronavia Parachute Recovery Systems (PRS) sont-ils conformes ?

Les systèmes de récupération de parachute Dronavia (PRS) sont conformes à la norme MoC2512 pour les moyens d’atténuation M2 publiée par l’EASA. Il facilite la mise en œuvre de l’évaluation des risques liés aux opérations spécifiques (SORA). Le MoC M2 (2512) démontre que le drone dispose d’une fonction qui réduit son énergie d’impact en cas de crash.

Les systèmes de récupération de parachute Dronavia (PRS) peuvent être utilisés en France pour homologuer des drones pesant entre 2 et 8 kilogrammes pour la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) Scénario 3 (S3). Cette exigence vise à garantir la sécurité des personnes et des biens au sol en cas de problème critique lors de vols en zone urbaine ou lors de survols de personnes, en limitant l’impact au sol à moins de 69 joules.

En combinant votre système de récupération de parachute (PRS) avec votre système de terminaison de vol (FTS), vous pouvez obtenir un kit d’accessoires vous permettant de classer votre drone C5 (pour tous les drones de classe C3). Ce kit d’accessoires conforme aux normes de l’EASA vous permet de voler dans la catégorie spécifique du scénario STS-01.

En combinant votre système de récupération de parachute (PRS) et votre système de terminaison de vol (FTS), le drone devient homologué S1/S2/S3 par la DGAC.

Qu'est-ce que la classe C5 publiée par l'AESA ?

À partir du 1er janvier 2024, une nouvelle classe de drones, la classe C5 (pour les vols de catégorie spécifique (STS-01)), entrera en vigueur dans toute l’Europe.

Le scénario STS-01 concerne les vols en visibilité directe à une altitude de 120 mètres, que ce soit dans un environnement peuplé ou non peuplé. Ce scénario de vol est comparable au scénario S3 actuel de la DGAC.

Pour voler dans ce scénario en Europe, vous devez obtenir un marquage C5 pour votre drone. Il y a deux façons de le faire : soit le fabricant développe son drone pour répondre aux exigences de cette classe, soit l’opérateur de drone installe un kit d’accessoires (ou kit de conversion) sur son drone de classe C2 ou C3 (DJI Mavic 3 Enterprise / DJI Matrice 350 / DJI Inspire 3), permettant à son drone de devenir conforme à la classe C5 et d’obtenir ce marquage.

Dronavia est fier d’être le premier fabricant à proposer des kits d’accessoires ou des kits de conversion (composés d’un système de parachute (PRS) et d’un système de terminaison de vol (FTS)) conformes à la réglementation EASA, permettant à votre drone d’obtenir le label de classe C5.

Comment puis-je obtenir le marquage de classe C5 pour mon drone DJI Matrice 350 / DJI Inspire 3 ?

Pour obtenir le marquage de classe C5 pour votre drone DJI Matrice 350 et/ou DJI Inspire 3, il vous suffit d’installer le kit d’accessoires plug and play (PRS + FTS) proposé par Dronavia. Si vous décidez de revenir au marquage d’origine de la classe C3 du drone, il vous suffit de retirer le kit d’accessoires (PRS + FTS).

Est-ce que je conserve la garantie de mon drone DJI lorsque je le passe en classe C5 ?

Vous conservez votre garantie DJI lorsque vous mettez à niveau votre drone de la classe C3 à la classe C5. Pour cela, il vous suffit de démonter l’ensemble FTS + PRS avant d’envoyer votre drone chez DJI sous garantie.

Qu’est-ce que le MOC2512 (M2) publié par l’AESA ?

L’AESA a publié une nouvelle proposition de conformité pour les systèmes installés sur les drones afin de réduire l’impact au sol en cas d’accident. Le document s’adresse aux opérateurs de drones qui envisagent d’équiper un drone d’un parachute, ou de démontrer que le drone est équipé d’une fonction qui réduit son énergie d’impact en cas de collision. Le document s’adresse également aux fabricants de drones et aux fabricants de systèmes de récupération de parachutes (PRS).

MOC2512 (M2) désigne le niveau de robustesse requis pour le système de sécurité en cas de perte de contrôle d’un drone et de chute au sol. Les trois éléments clés d’un système efficace d’atténuation du M2 sont les suivants :

  • Réduire l'effet de l'impact au sol
  • Fonctionner de manière fiable en cas de perte de contrôle
  • N’introduisez aucun risque supplémentaire

Les fabricants de drones doivent déclarer qu’ils répondent à ces trois exigences et fournir des preuves, sous forme d’essais, d’analyses, de simulations, d’inspections, de revues de conception ou d’expérience opérationnelle, à l’appui de ces déclarations.

Comment réduire les scores GRC avec MOC2512 (M2) et obtenir une SORA (Specific Operations Risk Assessment) ?

Les mesures d'atténuation sont divisées en trois étapes :

M1 – Atténuation stratégique : cette étape consiste à mettre en place des stratégies de réduction des risques à la source. Par exemple, en choisissant des itinéraires de vol qui évitent les zones à haut risque, ou en utilisant des technologies qui réduisent le risque d’accidents.

M2 – Réduire les effets en cas d’impact : cette étape vise à minimiser les conséquences d’un accident s’il devait se produire. Par exemple, en utilisant des dispositifs de confinement pour protéger les personnes et les biens au sol, ou en mettant en place des plans d’évacuation en cas d’accident.

M3 – Planification d’urgence : cette étape consiste à mettre en place des protocoles pour gérer les conséquences d’un accident et assurer la sécurité des personnes et des biens sur le terrain. Par exemple, en fournissant des communications d’urgence ou en établissant des relations de travail avec les autorités locales et les services d’urgence.

Chacune de ces étapes a une valeur corrective, qui peut réduire ou augmenter le GRC en fonction de la force des mesures mises en place. Plus les mesures sont efficaces, plus la valeur de correction est élevée et plus le GRC est faible. Si le GRC final est supérieur à 7, il n’est pas possible de demander un dossier SORA.

Comment les systèmes de récupération de parachute (PRS) Dronavia sont-ils déployés ?

Dronavia utilise un système breveté d’éjection de CO2 pour ses systèmes de parachute (PRS). Ce système d’éjection a fait ses preuves et est utilisé par la majorité des opérateurs de drones français depuis plus de 6 ans. De nombreux tests et améliorations successives ont permis à ce système d’atteindre des niveaux de fiabilité sans précédent.

Un gaz sous pression (60 bars) est libéré en une fraction de seconde pour propulser la voilure du parachute hors de son conteneur. L’excès de gaz libéré (chaque cartouche contient plusieurs litres) est utilisé pour accélérer le déploiement de la voilure et minimiser la perte d’altitude lors du déploiement du parachute.

Comment installer un système de récupération de parachute Dronavia (PRS) ?

Les systèmes de récupération de parachute (PRS) de Dronavia sont conçus pour une intégration facile, avec un temps d’installation d’environ 5 à 10 minutes (pour la première installation) puis seulement quelques secondes. Dronavia fournit un manuel d’utilisation et des vidéos tutorielles pour aider les opérateurs de drones à effectuer l’installation rapidement et facilement.

Nos systèmes ont également été conçus et développés pour être rapides et faciles à transporter.

Comment puis-je couper l’alimentation électrique du drone aux moteurs du drone pendant le déploiement du système de récupération de parachute (PRS) ?

Dronavia commercialise des systèmes de terminaison de vol (FTS) compatibles avec ses systèmes de récupération de parachute (PRS), permettant de couper l’alimentation électrique du drone en moins d’une seconde. Les deux systèmes sont appairés et couplés dans notre atelier par nos experts. Si le système de terminaison de vol (FTS) est activé, le système de récupération de parachute (PRS) est également automatiquement déployé (et vice versa).

Les systèmes de récupération de parachute Dronavia (PRS) nécessitent-ils une alimentation électrique ?

Les systèmes de parachute Dronavia (PRS) sont équipés d’une batterie indépendante de 5 heures qui peut être rechargée via USB-C. Dronavia fournit également un câble USB-C (qui peut être connecté au drone ou à un FTS) pour donner au PRS une autonomie illimitée.

Puis-je voyager en avion avec un système de récupération de parachute Dronavia (PRS) ?

Il n’y a aucune contrainte pour les opérateurs de drones voyageant par voie aérienne. La plupart des compagnies aériennes offrent la possibilité de mettre votre Parachute Recovery System (PRS) en soute ou en cabine avec la cartouche de gaz (16G / 12G / 8G / 4G).

Comment puis-je effectuer l’entretien des systèmes de récupération de parachute (PRS) Kronos ?

Il existe deux types de maintenance : préventive et post-déploiement. Dans les deux cas, la seule opération requise sur les systèmes de récupération de parachute (PRS) de Kronos est le remplacement du POD. Il s’agit d’une opération rapide et facile, ce qui signifie que l’opérateur de drone n’a jamais besoin d’immobiliser son drone.

Une date limite de consommation est indiquée sur chaque POD. Dronavia décline toute responsabilité et annule la garantie de votre système si votre POD a dépassé cette date limite d’utilisation.

Dans les deux cas, vous pouvez soit acheter un POD neuf, soit échanger votre POD usagé contre un neuf à un prix préférentiel.

Comment réarmer les systèmes de récupération de parachute Zephyr/IDRsys (PRS) ?

Remplacement de votre cartouche de CO2, réinitialisation de votre parachute, vérification du percuteur et du ressort de votre parachute, pliage de votre voile... Ce sont toutes des opérations qui peuvent être complexes ou dangereuses. Nous vous recommandons d’opter pour le service d’entretien du fabricant proposé par Dronavia.

Si vous choisissez de réarmer vous-même votre système de parachute Zephyr ou IDRsys (PRS), Dronavia annulera la garantie de votre système.

Envoyez-nous vos systèmes PRS Zephyr & IDRsys, et nos experts effectueront tous les travaux de maintenance avec leur savoir-faire unique. Vous recevrez votre système comme neuf, avec la garantie intacte. Les frais d’expédition sont à votre charge.

E

DJI Inspire 3

E

DJI Matrice 350/300

E

DJI Matrice 30

E

DJI Mavic 3